Armée de conscription : la Suisse à l’épreuve

Extrait de l’article paru dans le n°149 de la revue Eléments (octobre-décembre 2013)

 

La récente votation suisse sur une éventuelle suppression du service militaire obligatoire a été l’occasion d’un grand débat national sur l’avenir d’un modèle intimement lié à des notions aussi chères aux Helvètes que la démocratie ou la neutralité. Elle a également permis de mettre en lumière l’ambigüité des partis de gauche, chez qui l’antimilitarisme fait souvent le jeu des réformes technocrates. Soutenus à la fois par les socialistes et les néolibéraux, les partisans d’une professionnalisation de l’armée ont trouvé un obstacle de taille dans leur combat : le peuple souverain. Le citoyen-soldat vanté par Rousseau et Jaurès n’a pas tiré sa dernière cartouche.

°

armée image °

Cliquez sur l’image pour lire l’article !

°

 Abonnez-vous à Eléments

Poster un commentaire

Classé dans Démocratie, Suisse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s