Cohn-Bendit est-il biodégradable ?

Article paru dans le n°13 de Salut Public (mars 2013)

Quarante-cinq ans après la mise en vente sur le marché politique de ce faux produit bio, il atteint enfin sa date de péremption ! Daniel Cohn-Bendit l’a confirmé il y a quelques jours : il ne se représentera pas aux élections européennes de 2014, il rend enfin son tablier. A Strasbourg, l’heure est donc – comme dans toute multinationale qui se respecte – au pot de départ du retraité. L’heure du départ, c’est l’heure du bilan. Qui fut au juste l’agent Cohn-Bendit, fidèle apôtre de la féodalité européiste, qui s’est vu qualifier tantôt de rouge (par une généralisation erronée de la part d’une bourgeoisie gaulliste quelque peu daltonienne), de noir (par sa proximité avec l’idéologie libertaire), de vert (par son opportunisme au moment du boom de l’écologie politique) et même d’orange (suite à son rapprochement avec le Modem de Bayrou) ? Surfant sur une vague libérale de plus en plus proche de l’UMP, l’aurait-on appelé demain Dany le bleu s’il n’avait pas eu la bonne idée de tirer sa révérence ?

-

°

Cliquez sur l’image pour lire l’article !

 

Poster un commentaire

Classé dans Démocratie, Polémiques

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s