Thermidor : le crépuscule de la République

Article paru dans le n°53 (mars-avril 2012) de Rébellion 

°

En ces temps post-électoraux, il n’est pas inutile de se replonger dans une époque que certains considèrent comme une des plus sombres de la République française, à savoir la période allant du 27 juillet 1794 (date de la mort de Robespierre) au 26 octobre 1795 (date du coup d’Etat de brumaire et de l’institution du Directoire). Ces quelques mois ne sont pas sans rappeler, à certains égards, l’atmosphère de notre Vème République finissante : crise sociale, vénalité du personnel politique, perte de pouvoir de l’Etat sur l’économie, mesures d’austérité drastiques, creusement des inégalités, trahison des élites, recul de la démocratie, exaspération populaire.

 

Thermidor image°

Cliquez sur l’image pour lire l’article !

 

Commander le n°53 de Rébellion

S’abonner à Rébellion

Poster un commentaire

Classé dans Histoire, Socialisme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s